Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Compter ses calories ?

Je me devais d’aborder le sujet des calories, car je sais que vous êtes de plus en plus nombreuses à aimer – sur ce blog – les thématiques fitness et food ! Alors, la question est : faut-il compter ses calories ou pas lorsque l’on veut perdre du poids, ou tout simplement rester en bonne santé ? La réponse par 3 !

 

connaître les aliments

Moi, je vous conseille avant tout de bien connaître ce que vous mangez. Alors, on sait qu’une salade est une salade et qu’un saumon est un saumon. Là, pas de doutes ! Par contre, il est intéressant de savoir de quoi, quels macros, est composé votre poisson. Je vous l’ai déjà dit dans plusieurs articles, j’utilise l’application Lifesum surtout pour me rendre compte de quoi est composé un repas, et si j’ai un bon équilibre –  mais les calories, autant vous le dire maintenant, je m’en fiche royalement. Regarder les étiquettes, la composition des préparations industrielles, ou tout simplement les différents macros, permet d’aborder la nutrition différemment qu’en comptant juste les calories. Par exemple, j’aime savoir quels aliments sont riches en fibres, en potassium… Cela permet aussi de bien différencier lipides saturés et insaturés, glucides et sucres. Je vous conseille de ne pas ajouter les aliments déjà enregistrés dans les applications, mais de les ajouter à la main en regardant directement sur les étiquettes de produits et en faisant vos recherches sur Internet, mais surtout, complétez le plus possible les infos ! Malheureusement, sur les étiquettes et dans ces applications, on trouve uniquement lipides/glucides/protéines. Pourtant, les fibres et les minéraux comme le sodium, le potassium, le magnésium qui ne sont que très rarement indiqués sont importants pour notre organisme. Alors, c’est un peu long de faire toutes ces recherches, mais vous allez en apprendre beaucoup sur votre alimentation,

et vous allez petit à petit faire de meilleurs choix, découvrir quels sont les aliments les plus bénéfiques, les plus intéressants nutritivement parlant. Oh, et surtout, vous allez découvrir comment éviter les sucres cachés (bonjour le jambon industriel avec du sucre ajouté, WTF ?!) et, de manière générale, pourquoi les préparations industrielles et aliments transformés, même estampillés light, régime, WW, sont les pires choix !

Une fois que vous avez une bonne idée générale de votre alimentation, que vous connaissez bien les aliments, de quoi ils sont composés – libre à vous de continuer ce travail. Personnellement, je ne compte pas mes calories et je ne le recommande pas. J’écoute ma faim, et je sais grosso modo quelles quantités consommer à chaque repas, sans me prendre la tête à peser. Si j’ai trop forcé, je vais le sentir en écoutant mon corps qui n’aura plus faim, tout simplement. Encore une fois, il est préférable de compter uniquement ses macros en grammes… mais de là à le faire tout le temps… sauf si vous êtes sportif de haut niveau, c’est un peu barbant ! L’important est de consommer en connaissance de cause. De savoir parfaitement comment composer LE repas équilibré au bon moment, sans s’embêter avec des pesées et autres calculs.

 

calories creuses et calories pleines

Voilà le concept que je préfère, et qui est pour moi la clé de la réussite (j’exagère pas !). On parle souvent des régimes à points, des régimes WW par exemple, où 4 points vont représenter aussi bien un hamburger, qu’un repas complet et équilibré (ps : je dis les points au hasard, je n’e sais rien, je vous donne juste le concept). Sauf que, pensez-vous qu’un repas équilibré et bien complet aura le même effet sur votre corps qu’un seul hamburger, à points/calories équivalentes ? Autre exemple : prenez 100 calories d’amandes et 100 calories de bonbons. Idem, le résultat dans votre corps ne sera pas le même. Il y a une métaphore que j’aime tout particulièrement, en mode « Il était une fois… la vie » (enfant des années 90, vous allez comprendre ma référence) ! Imaginez que votre corps est une usine, et que vos organes et vos cellules sont les ouvriers. Pour bien travailler, et donc bien faire fonctionner votre corps, les ouvriers ont besoin de bien manger et d’avoir de l’énergie. Si vous donnez à votre usine que des déchets, donc des bonbons, les ouvriers seront fatigués et vont devoir passer leur temps à nettoyer les déchets… et les cellules seront étouffées dans le gras. Alors que si vous leur donnez de l’énergie, les bons lipides des amandes, les ouvriers vont tout prendre pour être efficace toute la journée, sans faire de déchets, sans stocker. Alors, vous préférez quoi ? être une usine sale et défraichie ? Ou être une usine belle, propre et à la pointe de la technologie, qui fabrique des fusées ?

Voilà, c’est ce que l’on appelle des calories pleines et des calories creuses. Les calories creuses sont les calories de votre burger, qui n’apportent rien à votre organisme et vont être transformées en déchets et en partie stockées. Les calories pleines sont les calories de votre poisson, de vos céréales et de vos légumes, qui vont apporter de l’énergie, être totalement consommées. Le raccourci (positif) est vite fait : compter ses calories n’est pas le meilleur indicateur ! Je peux diminuer mon apport calorique en ne mangeant que des gâteaux, à la fin, je vais peut-être perdre du poids sur la balance, mais je serais en mauvais état, sans énergie, molle, et j’aurais perdu tous mes muscles au profit du gras !

compter ses calories

 

ce que vous mangez vs. ce que vous dépensez

compter ses calories

Je suis totalement novice sur ce concept, tout simplement car si je sais à peu près combien de calories on peut consommer (1500 à 2000 dans mon cas, grosso modo), je n’avais aucune idée de combien je pouvais en dépenser. J’avais la fausse idée de me dire par exemple : le prof m’a dit qu’un cours de fitness c’était environ 400 calories quand on y allait à fond, et si je rajoute les petites activités quotidiennes, environ 150 – donc la journée à 550. Sauf que, pas du tout ! J’avais totalement omis le fait que l’on dépense des calories à chaque seconde de notre existence, même en dormant, car notre corps doit fonctionner. Je m’en suis rendue compte en portant mon tracker Fitbit et j’ai été étonnée de savoir que mes jours off, sans pratiquer d’activité physique et en marchant parfois moins que les 10000 pas par jour, je consommais déjà 1800 calories. Ce chiffre va varier bien sûr en fonction des activités de votre journée, mais aussi de votre âge, de votre taille/poids, et de votre condition physique ! Les personnes toniques et musclées brûlent plus de calories « naturellement » car le muscle, pour fonctionner, a besoin de beaucoup plus d’énergie. 

Alors, on en revient au paragraphe précédent. Il est courant de dire que pour perdre du poids (si vous lisez sur cet article pour cet objectif là), il faut dépenser plus que ce que l’on consomme, en faisant référence aux calories. Ce qui est vrai. Sauf que si l’on consomme les mauvaises calories, notre énergie sera de mauvaise qualité, et donc notre dépense sera moindre. On croit bien faire lorsque l’on s’inflige une heure de cardio après un burger, pour « éliminer ». Oui, c’est vrai que l’on va éliminer les toxines en activant notre corps et notre lymphe. Néanmoins, il ne faut pas prendre ça comme une solution ! Si l’on veut faire du sport, et de façon efficace, il est important de bien nourrir notre corps avec des aliments de qualité pour qu’il bénéficie de la meilleure énergie. C’est un peu comme la pilule du lendemain quoi, c’est certes une solution qui va produire des effets, mais ce une méthode d’urgence, à éviter. Et puis, sachez que si vous mangez bien, que vous faites régulièrement votre sport avec du cardio, du renfo, que vous essayez au maximum d’être active durant la journée votre corps sera au meilleur de sa forme (usine propre à la pointe de la technologie) pour éliminer rapidement les écarts (meilleur métabolisme) et vous pourrez vous faire plaisir (vie équilibrée) sans causer de dégâts ni culpabiliser !

 

 

signature
9 Responses
  • Manon
    25 février 2017

    Un article plus qu’intéressant, avec des éléments simples et tellement importants à comprendre. Merci ma belle !

    Belle soirée à toi. Gros bisous.

    Manon –
    http://www.chouquettes-mascara.com

  • Alice
    26 février 2017

    Article super intéressant. Malheureusement devant la prise de poids, on perd souvent le contrôle et fait souffrir son corps.

    • Lola
      28 février 2017

      Exact, c’est plus les effets négatifs sur la santé avec une mauvaise alimentation :/ que se focaliser tout le temps sur son poids…

  • prettylittletruth
    27 février 2017

    Tres interessant cet article! C’est vrai qu’on ne se rend pas vraiment compte du nombre de calories qu’on brule :)

    • Lola
      28 février 2017

      Merci ;)

  • Tam
    27 février 2017

    Compter mes calories (à l’aide de l’application Le Secret du Poids) m’a aidé à perdre 10 kgs. Donc pour moi oui c’est la clé de la réussite ! Je me suis basée sur une moyenne de 1500 kcal/jour en mangeant de tout, alimentation variée avec des extras type mcdo, des apéros, ‘la vie quoi ! avec une activité sportive 2 fois par semaine pour moi le résultat a été probant !

    • Lola
      28 février 2017

      Hello Tam,
      Tu as perdu 10 kilos (je pense) surtout parce que tu as eu une alimentation variée et pris conscience de ce que tu mangeais + fait du sport. Je ne dis pas que compter les calories ne marche pas, je dis que c’est parfois un indicateur très trompeur ;)
      Et puis, forcément, avec 1500kcal qui est inférieur à ta dépense énergétique, tu perds tu poids, la soustraction est facile à faire !
      Le but de cet article était d’ouvrir un peu plus le sujet :)
      Félicitations pour ces kilos perdus !

  • Mes Petits Kilos
    3 mars 2017

    Salut Lola !
    J’ai connu ton instagram avant de connaitre ton blog et je ne savais pas que tu avais des notions de « fitness ».
    Je suis d’accord avec toi dans tout ce que tu dis mais je ne cracherai pas trop vite sur WW qui est quand même un bon tremplin pour réapprendre à évaluer ce qu’on mange et à mieux appréhender ses besoins. J’y ai été inscrite trois mois et ça m’a vraiment permis de me rendre compte des quantités ingurgités et de ce qui était vraiment obsolète dans mon alimentation (style le pain blanc, l’alcool etc). Ca peut paraître logique à beaucoup de personnes mais quand on a des troubles alimentaires c’est une bonne façon de changer de regard sur la nourriture.

    Excellent article dans tous les cas, faut vraiment que je me penche sur les macros-nutriments.

    • Lola
      6 mars 2017

      Hello,
      Je suis d’accord avec toi, WW peut être une bonne première étape. Mais sincèrement, rien ne vaut la connaissance des aliments, des macros, de ce qui nourrit notre corps.
      C’est vraiment dommage que l’on n’apprenne pas ça à l’école, ça aiderait beaucoup de personnes !
      Merci ;)

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *