Comment réussir son ‘no-buy’ ?

Dans notre société actuelle, consommer est devenu si banal… C’est pour cela que je fais souvent des tris chez moi, afin de petit à petit responsabiliser ma consommation : tous ces achats inutiles, je ne referai plus jamais l’erreur !

Je pense également qu’il peut être bien de décider de faire une période de ‘no buy’ : on n’achète plus rien et on apprend à apprécier ce que l’on possède déjà. Avec toutes les tentations (aka, Internet), c’est vrai que cela peut s’avérer difficile. Mais c’est comme une detox : on apprécie finalement de le faire, et encore plus de ce que ça nous apporte !

In our society today, consuming has become so commonplace … That’s why I often make sorts at home, so as to gradually be aware of my consumption: all these useless purchases I will never do again! I also think it may be good to decide to do a ‘no buy’ period: we do not buy anything anymore and we learn to appreciate what we already have. With all the temptations (aka, Internet), it is true that this can prove difficult. But it’s like a detox: we finally appreciate doing it, and even more what it brings!

faire un no buy
objectifs & projets

L’essence même du no-buy, c’est d’économiser de l’argent car on a un ou des projets en vue, ou d’avoir pour objectif de renflouer un peu ses caisses, d’apprendre à consommer différemment. Il faut donc commencer par noter notre source de motivation ! Dans mon cas, par exemple, je fais de gros efforts pour consommer plus raisonnablement et responsablement. C’est mon objectif au quotidien et depuis plus d’un an maintenant je le respect plutôt bien. Pour ce qui est des projets, je dirais que j’ai un grand projet de vie : voyager. Je suis plutôt du genre ‘free bird’, et mes récents choix (monter mon entreprise, entre autres) font que j’ai pour l’instant une vie assez sédentaire. Heureusement que je m’épanouis au quotidien, mais je dois avouer que je commence à trépigner un peu.

Quelque soit votre projet, mettez le en valeur dans votre quotidien. Des pays vous font rêver ? Affichez des photos sur votre frigo. Vous voulez changer de carrière, vous former à un autre métier, prendre une année sabbatique ? Vous trouverez bien une citation à encadrer pour vous motiver ! Il paraît que c’est scientifiquement prouvé : visualiser au quotidien ce que l’on veut dans la vie, permet de tout mettre en oeuvre pour matérialiser cela ;)

The essence of a no-buy is to save money because we have one or more projects in view, or to learn to consume differently. So we must start by noting our source of motivation! In my case, for example, I make great efforts to consume more reasonably and responsibly. This is my daily goal and for over a year now I respect it rather well. As for the projects, I would say that I have a great project of life: to travel. I’m more like a free bird, and my recent choices (starting my business, among others) mean that I have a rather sedentary life for now. Whatever your project, put it in your daily life. 

 

faire le tri

Avant de commencer une période de ‘no-buy’, il faut pouvoir partir sur le bon pied. Je suis une grand inconditionnelle du tri, et j’en ai déjà parlé dans un article si vous souhaitez savoir comment je procède. Pour moi, c’est devenu essentiel : je trie mon armoire, je trie mes produits de beauté, je trie mes papiers. Je ne peux plus imaginer accumuler les choses, et cela a un effet tellement libérateur ! Dans notre cas, cela va également permettre de se rendre compte de la ‘quantité’ de choses que l’on consomme est qui nous est finalement inutile – et de se rendre compte de ce qui est essentiel et d’apprécier ce que l’on possède déjà.

Before you start a ‘no-buy’ period, you have to be on the right foot. I am a great unconditional of sorting, and I already talked about it in an article if you want to know how I proceed. For me, it has become essential: I sort out my wardrobe, I sort out my beauty products, I sort out my papers. I can no longer imagine accumulating things, and it has such a liberating effect! In our case, this will also make it possible to realize the « quantity » of things that one consumes is ultimately useless – and to realize what is essential and to appreciate it.

 

l’essentiel

En parlant d’essentiel, une fois que vous avez fait ce tri, vous allez pouvoir déterminer ce dont vous avez vraiment besoin pour les prochaines semaines ou mois. Cela constituera vos derniers achats avant la période de ‘no-buy’… mais pas d’excès ! Les beaux jours arrivent, il vous manque peut-être une veste de demi-saison ? Vous comptez vous inscrire dans une salle de sport, des baskets de training seront donc bien indispensables. Vous allez peut-être être en manque de votre crème de jour, etc. Avant chaque achat, posez-vous les questions : est-ce que j’ai déjà quelque chose de similaire ? Est-ce que cette crème que je n’ai pas finie fera finalement bien l’affaire ?

Speaking of the essentials, once you have done this sorting, you will be able to determine what you really need for the next few weeks or months. This will constitute your last purchases before the period of ‘no-buy’ … but no excess! Sunny days are coming, you may be missing a spring jacket? You plan to register in a gym, training sneakers will be very essential. You may be missing your day cream, etc. Before each purchase, ask yourself the questions: do I already have something similar? Will this cream that I have not finished finally do well?

 

j’ai déjà tout !

Ca y est, tout est prêt pour entamer votre période de ‘no-buy’. Bien évidemment, l’intérêt est de continuer ses petites habitudes normalement : ne vous privez pas d’Internet ou de réseaux sociaux de peur d’être tentée ! Bien au contraire, c’est important de pouvoir changer son raisonnement, de se responsabiliser par rapport à ses envies vs. ce dont on a réellement besoin. Si vous être une grande fan de produits de beauté, essayer de vous amuser avec ce que vous possédez pour apprendre a apprécier : varier les makeup chaque jour, au lieu de vouloir acheter telle ou telle nouveauté… C’est quand même important de se rendre compte que l’on a la chance de vivre dans un pays et dans une ère ou l’on a déjà tout, voire plus ! En parallèle, ne vous privez pas de faire des petites wishlists que vous garderez dans un coin. À la fin du mois – où de la période – je suis presque sûre qu’en la regardant, pour la plupart des choses, vous allez vous dire ‘ouais…bof !’. Et, pour finir, n’oubliez pas que chaque achat doit être bien réfléchi, même le plus petit. Personnellement, je n’ai plus trop le temps de faire les magasins, ni l’envie d’ailleurs. Du coup, je regarde tout en ligne avant de prendre une décision. Cela me permet de comparer plus facilement, d’attendre des promotions… et de réfléchir beaucoup plus du coup ! Il est devenu très rare que je valide un panier de suite, alors qu’en boutique, ce n’est pas la même histoire !

That’s it, everything is ready to start your ‘no-buy’ period. Obviously, the interest is to continue your little habits normally: do not deprive yourself of Internet or social networks for fear of being tempted! On the contrary, it is important to be able to change one’s reasoning, to take responsibility for one’s desires vs. which is really needed. If you are a big fan of beauty products, try to have fun with what you have to learn to appreciate: vary your makeup every day, instead of wanting to buy new ones … It is nevertheless important to realize that we have the chance to live in a country and in an era where we already have everything or even more! At the same time, do not forget to make small wishlists that you will keep in a corner. At the end of the month – where of the period – I am almost sure that by looking at it, for the most part, you will say ‘yeah … bof!’. And, finally, remember that every purchase should be well thought out, even the smallest. Personally, I do not have too much time to shop or desire elsewhere. So, I look at everything online before making a decision. This allows me to compare more easily, to wait for promotions … It has become very rare that I validate a basket away, while in store, it is not the same story!

35 Comments

  1. 18 mai 2016 / 10 h 54 min

    J’aimerais bien avoir la même volonté d’économies! Même quand je me dis « aller, je vais faire attention » je me retrouve quand même à dépenser mon argent inutilement. Pourtant tu as raison, les choses qui nous ont tant envie perdent souvent beaucoup de leur intérêt une fois acquises ^^;
    De toute manière, j’ai une bonne excuse pour refaire du shopping: j’ai perdu du poids, mes vêtements sont trop grands =p

    • Lola
      18 mai 2016 / 10 h 59 min

      Et bien c’est parfait du coup si tu dois refaire ta garde-robe : essaye justement de réfléchir chaque achat, tu redémarres tout à zero c’est une chance ;)

  2. 18 mai 2016 / 12 h 43 min

    ça donne envie de se la,cer. Je me rends compte que je fais beaucoup d’achats futiles histoire de me sentir mieux. C’est bête mais c’est comme ça que je fonctionne. Je ne me sers même pas de tout. Ca me ferait du bien ce genre de défi.

    Je pense mettre dans une tirelire le prix de l’objet que j’aurai acheté.

    • Lola
      19 mai 2016 / 10 h 54 min

      le prix de l’objet que je n’aurai PAS acheté –> l’idée de la tirelire est géniale !!

  3. 18 mai 2016 / 13 h 22 min

    Article très intéressant ! Je suis bien d’accord, on consomme trop et mal ; à tort et à travers sans se rendre compte de ce que l’on a déjà. Je dois justement trier mes placards été/hiver, ça sera une bonne occasion de voir tout ce que j’ai déjà ! ;)
    J’avais lu que l’achat (notamment) compulsif était lié à un besoin de décharger de l’agressivité ou de se sentir exister. Il faut peut-être coupler la NO-Buy Period par une pratique du sport plus soutenue (pour décharger l’agressivité si on en a besoin ;)

    • Lola
      18 mai 2016 / 15 h 05 min

      Tout à fait d’accord, l’achat compulsif est toujours le résultat de quelque chose que l’on veut ‘combler’, et ce n’est jamais du positif !

  4. 18 mai 2016 / 13 h 35 min

    Il faudrait que je fasse cette détox de no-buy, histoire de ne plus afficher un découvert à chaque mois. Mais dans cette période de l’année, où le soleil revient, je dois dire que c’est compliqué, de se retenir. On a envie de faire le plein de couleurs, le plus de printemps et d’été pour les mois à venir.
    Mais ton article est très intéressant, et je garde cette idée dans un coin de ma tête, si un jour je me sens assez motivée pour commencer cette période de no-buy.
    Le bisou !

    • Lola
      18 mai 2016 / 15 h 06 min

      Je suis sûre que tu as déjà dans tes placards des choses de couleurs !

  5. 18 mai 2016 / 14 h 42 min

    Merci pour ces bons conseils efficaces !
    J’essaye de m’y tenir, mais dur de ne pas craquer. Rien que par mon boulot et mon entourage, je suis tentée d’acheter. Mais ce que j’ai instauré, c’est de laisser passer un délai avant un achat. J’attends dix jours, deux semaines, ou un mois, pour voir si j’ai vraiment envie et besoin de ce produit.

    • Lola
      18 mai 2016 / 15 h 06 min

      C’est déjà une très bonne habitude d’attendre avant d’acheter !

  6. 18 mai 2016 / 14 h 58 min

    Ton article est super intéressant ! J’entends sans cesse parler de période « no buy », en ce moment je suis en plein dedans, plus par dépit que par envie, mais je réfléchis de plus en plus à « est-ce que j’ai vraiment besoin de ça ? » « est-ce que ça m’est réellement nécessaire ? ». J’aime beaucoup le minimalisme, on se sent plus léger, je m’y mets à fond cet été et, c’est décidé, période de no buy (une par envie) pendant au moins un mois ensuite !!!

    • Lola
      18 mai 2016 / 15 h 08 min

      Je suis dans la même optique de minimalisme ! D’ailleurs j’ai décidé de ne plus acheter de vêtements ‘plein’ été, et de porter ceux que j’ai déjà uniquement en vacances (et non plus en ville) pour pouvoir les apprécier un peu plus ;)

  7. 18 mai 2016 / 15 h 06 min

    Tres interessant cet article! Et je suis bien d’accord qu’on consomme trop et qu’un no-buy s’impose de temps en temps :)

    • Lola
      18 mai 2016 / 15 h 10 min

      Merci !

  8. 18 mai 2016 / 18 h 02 min

    Hello !

    Très chouette ton article –
    Sur le point de déménager, je me rends compte de la quantité de choses intuiles qui traînent chez moi… Je vais donc faire un grand tri et suivre tes conseils, à savoir réfléchir à deux fois avant d’acheter quelque chose !

    Bises

    • Lola
      19 mai 2016 / 10 h 45 min

      Merci :)

  9. 18 mai 2016 / 18 h 52 min

    Article qui fait écho en moi haha
    Hier, j’ai fait mes valises et je me suis rendue compte qu’en 3 mois seulement j’avais acquis des kilos inutiles qui m’empêchent de fermer mes valises et me feront forcement dépenser de l’argent (a l’aéroport)
    Moi je dis vive le no-buy :)

    • Lola
      19 mai 2016 / 10 h 46 min

      hihi^^

  10. 18 mai 2016 / 18 h 57 min

    Chouette article, je connaissais la tendance mais j’avoue je suis à chaque fois tentée. Même si je ne fais du shopping que 2 fois par an: en période de solde, c’est toujours bon de faire le tri, voir ce que l’on possède et apprécier ce que l’on a et surtout user nos vêtements. Je ne compte plus le nombre de pièces que j’avais retrouver cachée dans le fin fond de mon armoire et qui avait encore l’étiquette. Bref, je me soigne.
    Bisous. Laura

    • Lola
      19 mai 2016 / 10 h 47 min

      Oh je te comprends, ça m’est déjà arrivé plusieurs fois… mais c’est fini maintenant, je suis soignée ahah

  11. 18 mai 2016 / 20 h 06 min

    Ok ok, je vais essayer de mettre tout cela en oeuvre. Je suis une acheteuse convulsive … Oui je l’avoue. Mais grâce a ton article, qui va m’aider, je vais soigner ma maladie ahaha !

    Des bisous :)

    • Lola
      19 mai 2016 / 10 h 47 min

      Je suis de tout coeur avec toi ahah!

  12. 18 mai 2016 / 20 h 23 min

    Hello
    J’ai adoré cet article, qui est très bien fait. Bravo!
    il correspond a ma philosophie, mais moi je n’achète que très peu pour mon rapport a l’environnement, j’ai fais mes études dans la gestion des écosystèmes et des milieux naturels. Je tiens un blog en rapport à cela et j’ai déjà écris sur le fait de consommer moins mais mieux la mode, de le faire autrement en réfléchissant plus.
    Je suis tout à fait d’accord que l’on retrouve la notion de plaisir car l’achat cesse d’être spontané et devient plutôt « sacré » et symbolique. Puis en fait quand on y pense on a pas besoin de tout ce superficiel pour être heureux! ;-)

    http://www.mesideesnaturelles.fr

    Adeline

    • Lola
      23 février 2017 / 13 h 49 min

      Hello Adeline,
      c’est génial, j’aimerais être plus informée parfois !

  13. 18 mai 2016 / 21 h 08 min

    Plus j’achète des vêtements et plus je me dis que je n’ai rien à me mettre ahahah. Je vais suivre tes conseils, faire un bon tri et mieux organiser mes achats (et ma penderie).

    Merci pour ton article :)

    • Lola
      19 mai 2016 / 10 h 48 min

      De rien ma belle :)

  14. 18 mai 2016 / 21 h 39 min

    Ce sont de très bons conseils ;)
    Et il est important de faire des périodes de no buy
    On se recentre sur l’essentiel et perso, ça permet de garder un oeil sur les priorités : les économies pour des vrais projets ;)

    • Lola
      19 mai 2016 / 10 h 49 min

      C’est exactement ça, surtout avant les vacances, c’est cool de pouvoir se faire plaisir en voyage ;)

  15. 19 mai 2016 / 8 h 34 min

    Très bon article, et très bien écrit (en plus) ^^ ! C’est vrai que dans notre société, le concept du no-buy devient important, ça permet de se recentrer sur certaines choses… J’ai franchi la barre il y a deux semaines, avec un gros tri de penderie (il n’y avait guère que ça à trier), et en faisant une liste de ce dont j’ai réellement besoin, mais que je n’achèterai que si je tombe sur la perfection. Vu que je veux acheter un appart, forcément, faut économiser ! ^^
    Merci pour tes conseils, je ne connaissais pas ton blog, et viens de m’abonner, car je le trouve vraiment très bien.
    Belle journée

    • Lola
      19 mai 2016 / 10 h 50 min

      Merci à toi ! C’est ce que j’ai fait après mon tri, j’ai fait une liste de ce que je devais racheter, des basiques et intemporels, à condition de tomber sur LA pièce ;) Plein de bonnes ondes pour ton projet !

  16. 19 mai 2016 / 10 h 03 min

    Voilà l’article parfait pour me mettre un coup de pied aux fesses ! Merci pour tes petits conseils … Je sens que je vais les appliquer vite vite …

    • Lola
      19 mai 2016 / 10 h 51 min

      Tiens bon hihi!

  17. charline
    19 mai 2016 / 10 h 06 min

    Bravo pour votre article ; Si davantage de personnes pratiquaient le no-buy, adieu société de consommation..et en plus c’est écologique ……auto recyclage des objets

    • Lola
      19 mai 2016 / 10 h 51 min

      C’est un autre aspect très bénéfique également ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *