Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Huile de Coco vs. Huile d’Olive

Je vous trompe avec ce titre – que je trouvais plutôt marrant – mais en réalité je ne vais pas vraiment confronter les deux huiles. J’utilise autant l’huile de coco et l’huile d’olive en cuisine, et je voulais faire un petit récapitulatif des avantages de chacune !

Avec l’avènement du bio et la multiplication des points de vente, on découvre pas mal d’alternatives dans l’alimentation. Alors, je ne sais pas si c’est parce que je n’étais pas en cuisine, mais quand j’étais petite l’huile de tournesol était quand même la reine. Aujourd’hui, pas mal d’huiles se sont démocratisées, comme l’huile de coco, de colza, de soja, de lin, de pépins de raisin, etc. Moi, j’utilise de l’huile d’olive et de coco car ce sont les plus faciles à trouver, et que je n’ai généralement pas envie de me casser la tête. D’autant plus qu’elles sont complémentaires, et vous allez comprendre pourquoi.

 

L’huile de Coco

C’est la petite nouvelle des cuisines saines ! Et pour une bonne raison : en cuisson, elle a tout bon. Pourtant, dans sa composition, on retrouve principalement des acides gras saturés. Oui, saturés, autrement dit ceux que l’on veut éviter ! Mais, si l’on regarde de plus près, ce sont des acides gras dits à chaîne moyenne ou triglycérides à chaîne moyenne. Les TCM ont pour avantage d’être directement métabolisés pour produire de l’énergie ou transformés en cétones (là, c’est un peu complexe mais c’est la base du régime cétogène pour celles qui connaissent). Du coup, l’organisme ne stocke pas les TCM comme il le ferait avec les lipides creux (ceux des burgers et des frites). Et puisqu’il s’agit de graisse saturée, l’huile de coco est très stable à la cuisson. C’est à dire qu’elle résiste à haute température et ne va pas « produire » des toxines lors de la cuisson des aliments. Bon, bien évidemment il faut être maligne et ne pas en abuser : un petit peu dans le fond de la poêle pour ne pas accrocher à la cuisson, c’est parfait. Et on la choisit première pression à froid et bio !

huile olive ou coco

 

L’huile d’Olive

huile olive ou coco

C’est l’huile « santé » par excellence. Riche en acides gras mono-insaturés, elle prend soin de notre coeur. Elle contient aussi énormément (oui !) d’anti-oxydants, avec tous leurs avantages… Sinon, la liste est assez longue : contre le diabète et allié de votre glycémie, réduit le mauvais cholestérol, bon pour la mémoire, la peau. Oh, et pour celles qui luttent pour avoir un ventre plat, ou du moins une bonne digestion, sachez que l’huile d’olive favorise le transit. Présente dans le bol alimentaire, elle permet la sécrétion que sels biliaires pour une digestion fluide. Leu seul inconvénient, c’est qu’elle perd toutes ses qualités à haute température. On évite donc la cuisson dans la poêle trop longtemps, mais grosso modo jusqu’à 180° c’est encore ok. Du coup, on la préfère pour assaisonner ses plats, ses salades ou encore pour les cuissons à basse températures au four.

 

 

Le Bilan

On garde l’huile de coco pour saisir les aliments à la poêle, les légumes et autre fritures par exemple (nuggets maison, avec de l’avoine en chapelure). C’est aussi l’occasion d’ajouter du pep’s à ses plats avec le léger (parfois même très léger, honnêtement) goût de coco. Par exemple : un wok de légumes et poulet au coco, c’est délicieux. L’huile d’olive, elle, va servir à assaisonner les plats et faire des petites sauce pour vos salades (huile d’olive, citron, balsamique). Mais aussi pour certains plats au four qui riment obligatoirement avec huile d’olive : le poisson en papillote, le poulet du Dimanche…

signature
6 Responses
  • Jeann
    10 avril 2017

    Bonjour Lola,
    J’utilise toujours l’huile de coco pour la cuisson, mais je ne savais pas tous ces détails ! Merci pour les infos.
    A bientôt
    Jeanne

    • Lola
      10 avril 2017

      De rien Jeanne :)

  • Gaëlle
    10 avril 2017

    Merci pour cet article, je ne savais pas, je vais essayer d’en trouver à la biocop. Bises, Gaëlle

    • Lola
      10 avril 2017

      Tu devrais trouver facilement !

  • Anne-Sophie
    10 avril 2017

    C’est les deux huiles que j’tuilise principalement. Je fais souvent des recettes sur les blogs, il y a d’autres huiles bien.. mais tu as raison c’est un peu galère aussi de toutes les avoir et les trouver ! Merci pour cet article simple mais toutes les infos !
    Anne-So

    • Lola
      10 avril 2017

      De rien !

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *