3 façons d’utiliser le Prisme Libre, Givenchy

Depuis plusieurs mois, j’utilise le Prisme Libre de Givenchy dans ma routine makeup du quotidien – et je l’utilise même lorsque je ne maquille pas forcément ! Au delà du fait que cet objet soit extrêmement joli, cette poudre est unique en son genre, et surtout super futée.

Prisme Libre Givenchy Avis

Le principe du Prisme Libre version poudre est très ludique : 4 petits cubes compartimentés contiennent chacun une poudre de couleur différente. Le principe est d’utiliser ce mélange de poudres en voile sur le visage pour finir le makeup, le fixer, matifier la peau tout en rehaussant le teint. Il y a un petit côté lumière car les poudres contiennent de très fines nacres. D’ailleurs, elle est très fine et délicate, sans effet de matière. Au-delà des différentes teintes et utilisations possibles, c’est une poudre de finition d’une qualité irréprochable.

Prisme Libre Givenchy Avis

utilisation 1 : finir le makeup

C’est donc son usage principal, à appliquer sur le maquillage pour fixer fond de teint, correcteur, bronzer, blush… J’utilise la formule poudre libre depuis des années maintenant, et même si j’ai besoin de matité (donc a priori d’une poudre compacte), je ne peux me passer du fini lumineux et sans effet de matière qu’offre ce type de poudre très fine. Si vous avez une peau qui a tendance à briller au cours de la journée, comme moi, je vous conseille de compenser avec une base ou un fond de teint mat pour pouvoir profiter du glow et de la transparence de Prisme Libre ! Côté teintes, il en existe 4 différentes et j’utilise la n°7 Voile Rose, qui est certainement celle qui s’adaptera à toutes les carnations.

Prisme Libre Givenchy Avis

utilisation 2 : corriger le teint

Le Prisme Libre se décline version Mousseline Pastel avec dans le quatuor un vert, un bleu, un violet et un jaune. Bizarre ? En réalité, ce mélange permet de corriger et d’unifier le teint, tout simplement ! Ce jeu de couleurs complémentaires cible les défauts du teint. Le vert et le bleu pour les rougeurs, le violet pour le teint terne, le jaune pour illuminer. J’utilise donc cette poudre lorsque je ne veux pas forcément me maquiller, mais que je n’ai pas non plus envie d’entendre “oh, tu es malade ? tu as l’air fatiguée !”. Le trio poudre/mascara/crayon sourcils marche très bien et c’est surtout très rapide ! Ici, la version traveler (édition limitée) avec les 4 poudres mélangées. Autant vous dire qu’il est tout petit, tout mignon, tout pratique.

Prisme Libre Givenchy Avis

utilisation 3 : illuminer le regard

Je suis très difficile en matière d’anticernes, et surtout, si je me trompe dans la teinte mes cernes ont tendance à griser très rapidement (effet cadavre, merci !). Après de nombreux tests, j’ai fait le constat que pour camoufler des cernes la meilleure solution reste de prendre une teinte de la couleur de sa carnation, avec les bons sous-tons, ceux qui sont complémentaires à la couleur de la cerne (bleue, violette ou brune). Du coup, tout ça n’est pas très joyeux et surtout, pas très lumineux. D’où l’intérêt d’highlighter le teint aux endroits stratégiques. Mais aussi d’utiliser – sur la zone du regard – un produit qui va refléter la lumière. Pour moi, le Prisme Libre, c’est l’idéal. D’abord car il ajoute de la fixation très fine, donc qui ne file pas dans les ridules. Mais surtout car les petites nacres très discrètes sont parfaites à cet endroit. Avec minutie, j’utilise par exemple la teinte la plus claire du quatuor avec un petit pinceau poudre type buffer. Par-fait !

Prisme Libre Givenchy Avis

4 Comments

  1. Mathilde
    10 April 2017 / 16 h 31 min

    Bonjour Lola,
    Fan de la première heure, j’ai commandé le format voyage et j’ai vu ton article, encore plus hâte de le recevoir maintenant !
    Bonne journée,
    Mathilde

    • Lola
      10 April 2017 / 17 h 45 min

      ;)

  2. Laura
    10 April 2017 / 16 h 32 min

    Belles photos, j’aime beaucoup le grain ! Bises, Laura

    • Lola
      10 April 2017 / 17 h 45 min

      Merci !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *